La vie trépidante de Laura Wilson - 2017

DISTRIBUTION 
texte Jean-Marie Piemme
mise en scène Jean Boillot
scénographie et costume Laurence Villerot
collaboration vidéo Vesna Bukovcak
créateur lumière Pierre Lemoine
régisseur son Perceval Sanchez
régisseurs lumière (en alternance) Benoît Peltre - Jérôme Léhéricher
construction décors Ateliers du NEST
avec la participation Choeur en Liberté des Libertés chéries
comédienne Isabelle Ronayette
comédiens                                 Régis Laroche  
Philippe Lardaud
compositeur interprète
Hervé Rigaud
Laura Wilson, employée de bureau, a été licenciée. Sans revenu, habitante d’une grande ville, la voilà qui glisse dans la pauvreté. Elle divorce, perd la garde de son enfant, déménage dans un petit studio et tente de ne pas perdre pied en vivant de petits boulots et de solidarités fragiles. Un jour pourtant, profitant de la gratuité d’un musée, elle fait la rencontre déterminante d’un petit tableau de Brueghel qui va changer son regard et l’empêcher de sombrer dans l’abattement ou le cynisme.

Ravie - 2016

LES LUBIES

 

Distribution : Elise Servières, Sonia Millot, Vincent Nadal, Hervé Rigaud

Mise en scène : Sonia Millot et Vincent Nadal

Création son et musique : Hervé Rigaud

Création lumière : Cédric Quéau

Assistante mise en scène : Cyrielle Bloy
Costumes : Marion Guérin
Accessoires : Marion Bourdil
Régisseur plateau : Jean-Luc Petit
Production et Développement : Karine Hernandez 

Notre RAVIE  se veut à la mesure de l’audace et de l’ambition de Sandrine Roche. Ainsi, tout comme elle a rêvé son écriture, nous rêvons d’une mise en scène ludique, « rock’nroll », drôle, sans éviter sa nécessaire puissance d’évocation et d’émotion.

 

Blanquette a la fougue des adolescents.

Comme eux, elle a des rêves, des aspirations qui commencent à se forger, et une envie mordante d’être « ailleurs » que là où on lui dit d’être. Le discours moralisateur de Seguin n’a aucune prise sur elle. Blanquette suit son instinct, ses envies, avec une affirmation très forte de son autonomie à décider de sa vie et à en assumer les conséquences.

 

Blanquette n’a pas peur. Jamais. LES LUBIES

La Machine à Révolte - 2015

LA MACHINE À RÉVOLTE - 2015

création 2015 | Le Préau
texte d’Annick Lefebvre
mise en scène Jean Boillot
avec Marie-Eve Milot*, Sarah Laurendeau**, Anthony Poupard*** et Hervé Rigaud

*rôle de Mathilde du 7 au 10 avril / **rôle de Mathilde / ***comédien permanent au théâtre du Préau

scénographie et costumes 
Laurence Villerot
lumières
Jean-Luc Zorzan
composition
Hervé Rigaud
son
Perceval Sanchez
construction décors
les Ateliers du Préau


RÉSUMÉ

 

Mathilde vit dans une ville tellement éloignée des grands centres du Québec qu’on y appelle le fleuve St-Laurent, « la mer ». Une ville où les filles de sa génération ont les seins de la taille d’un bleuet séché et où les garçons qui tentent de les séduire arborent fièrement la presque pilosité de leurs moustaches molles. Mathilde a quinze ans, les lèvres peu pulpeuses, des camisoles en panne de stretch et une colère indicible au fond du cœur.

Vincent habite dans un bled juste assez paumé sur la carte de la France pour qu’il puisse siroter son café devant des vignes à perte de paysage, le matin. Une ville où tous les garçons de sa génération ont couché avec la fille de la boulangère et où la fille de la boulangère refuse toutes ses avances. Un endroit où ses amis lui suggèrent de s’inscrire à « L’amour est dans le pré ». Vincent a trente-sept ans, une barbe de mille jours, des bottes de travail trouées et une colère indicible au fond du cœur.

Mais sur Facebook, sur Twitter et sur les plateformes de chat qu’ils fréquentent, Mathilde et Vincent ont vingt-cinq ans, des photos de profils photoshopées, des lèvres retouchées, des abdos d’enfer, des vêtements griffés et des personnalités flamboyantes. Dès qu’ils ouvrent la machine, ils la sentent monter. Dans leurs têtes et leurs jambes, elle se déclenche : la révolte. Celle qui fait rougir les visages, pomper le sang et participer aux grands soulèvements sociaux. Celle qui donne un sens à leur ferveur de vivre.
Annick Lefèbvre

Pulsions - 2012


PULSIONS - Spectacle de fin d'études de la 24e promotion
Mise en scène Laurent Laffargue - Compagnie du Soleil Bleu

 

Création au Cnac - Décembre 2012

                                    Cirque rénové de Châlons-en-Champagne 

Paresse, orgueil, gourmandise, luxure, avarice, colère, envie… autant de tentations qui guettent chacun en son for intérieur, au plus secret de ses ardeurs. Crucifiés par la morale, ces vices font pourtant les délices de la société marchande qui sans cesse les excitent en douce pour développer son commerce des désirs et réjouir les âmes en peine.


Distribution artistique

Mise en scène Laurent Laffargue - Assistance à la mise en scène Sébastien Laurier, Manon Colomb de Daunant - Scénographie Philippe Casaban, Eric Charbeau, Laurent Laffargue, avec l'atelier et le service technique du Cnac - Dramaturgie Gwénola David, Laurent Laffargue - Musique Hervé Rigaud, avec la collaboration d’Antoine Delecroix (prise de son et mixage), Maëva Le Berre, Anne Gouverneur, Christophe Gratien, Camille Chatelain (instruments et voix) -

Lumières Laurent Laffargue, Vincent Griffaut, Marcello Parisse - Vidéo Audrey Mallada, Laurent Laffargue - Costumes Sarah Meriaux -  Concepteur des accroches aériennes Fill de Block / Atelier du Trapèze - Régie générale, régie vidéo (création) Nicolas Brun - Régie générale, Chef monteur chapiteau (tournée) Julien Mugica - Régie plateau, monteur chapiteau Jacques Girier - Régie lumières Vincent Griffaut  - Régie son Rémi Bourgeois


Lien vidéo

http://youtu.be/SlF4nT-0Uf0

J'ai peur...(2012)

J'ai peur...

Installation plastique et sonore

Festival 30/30 la forme brève dans la création

contemporaine édition 2012.


Conception et réalisation Sonia Millot et Vincent Nadal - LES LUBIES

Avec Cécile Delacherie

Mise en onde Hervé Rigaud

Éléments scéniques Jean-Luc Petit


Quelle était votre peur d’enfant ?

Qu’est-ce qui vous fait peur aujourd’hui ?

Qu’est-ce qui vous fait peur en vous ?


Un montage sonore comme un véritable travail de choeur faisant de ces multitudes de réponses une seule et même entité musicale et organique que nous pourrions appeler «le tremblement du monde».


Les Femmes Savantes (2005)

Musique du spectacle "Les Femmes savantes" d'après Molière, mis en scène par Jean-Luc Terrade - compagnie Les Marches de l'été.


Mise en scène et scènographie : Jean-Luc Terrade

Musique originale : Hervé Rigaud
Lumière : Etienne Dousselin
Avec : Babeth Fouquet, Martine Lucciani, Fanny Rousseau, Emilie laparre, Daniel Strugeon, Frédéric Guerbert, Arnaud Saury, Thierry Cholet, Hélori Philippot, karina Ketz et Benjamin Ducroq